Portrait de Carine Vrancken

Ferme Vrancken

Carine Vrancken
 Ossogne, 35A – Havelange
 083/63.31.29
 Magasin d’Ossogne ouvert du lundi au vendredi de 13h à 15h et de 16h30 à 18h30 et le samedi de 13h à 18h.
À Hamois (Chée de Liège 112B) : du mardi au vendredi de 11h30 à 18h30 et le samedi de 10h30 à 18h.

Les deux pieds sur terre, les deux mains dans la terre, Carine Vrancken gère la ferme qu’elle a repris de ses parents et grands-parents depuis 2011. Il y a deux générations, on y élevait des Blanc-Bleu et on y développait les grandes cultures. Les premières sont parties, au profit des fraises, des pommes de terre, des asperges, framboises, melons, raisins…

Les grandes étables d’autrefois servent de lieu de stockage aux patates durant l’arrière-saison. Les surfaces à gérer sont étendues et c’est donc avec l’aide de son mari et d’un ouvrier à temps plein que Carine parvient à mener sa barque, en y laissant des heures de sommeil et de loisirs au passage. Cet été, la famille s’est octroyé un seul jour à la mer du Nord… alors les reproches de ne pas être (encore) en bio sont parfois difficiles à encaisser, quand ils émanent de clients revenant bronzés de vacances en avion…

C’est en totale transparence que Carine explique sa façon de travailler, son cheminement, si on lui en donne l’occasion. Car elle a bien conscience des enjeux environnementaux, elle qui a vu – à travers ses yeux ou ceux de ses ancêtres – les saisons se dégrader en un demi-siècle. « Cette année, on a commencé à récolter le maïs fin août », prend-elle en exemple, encore abasourdie. « Mes grands-parents les tenaient jusqu’en octobre ! » Mais il ne faut pas confondre, selon elle, monde agricole et monde industriel. Malgré tout, elle considère que « ça reste un beau métier », quoi qu’en dise son fils qui, du haut de ses 5 ans, ne comprend pas qu’on puisse choisir une telle carrière. Elle adore aussi le contact client que lui permet son magasin. Venez donc bavarder un coup !